ITALIE Un naufrage de migrants à Lampedusa fait plus de 90 victimes

(publié sur Le Soir.be)

leggi la notizia in italiano sul Fatto Quotidiano

read the news in english at WSLS.com

lee la noticia en espanol en El Mundo.es

Un naufrage de migrants à Lampedusa fait plus de 90 victimes

Patricia Labar avec AFP

Un navire transportant 500 personnes, en majorité des migrants somaliens, a pris feu avant de couler, près de l’île sicilienne de Lampedusa. Au moins 92 personnes sont mortes, 200 portées disparues et 151 rescapées, selon un bilan provisoire

 AP

Nouveau drame de l’immigration en Italie : un bateau transportant environ 500 migrants, originaires de la Corne de l’Afrique, a fait naufrage jeudi près de la petite île de Lampedusa, faisant au moins 92 morts.

Le bateau transportait entre 400 et 500 migrants. Peu après 11h30, seuls 151 survivants avaient pu être ramenés à terre, secourus par les sauveteurs des garde-côtes, mais aussi par des bateaux de pêcheurs.

Le nombre de victimes ne cessant de s’accroître, les corps qui se trouvent pour l’instant sur le quai Favarolo de Lampedusa vont être transférés dans le hangar de l’aéroport.

Des enfants parmi les victimes, des personnes encore dans l’eau

« Les opérations de sauvetage sont encore en cours », non loin de l’île des Lapins, près de Lampedusa, a déclaré un responsable de la police douanière.

Selon Mme Nicolini, les passagers du navire qui « transportait environ 500 migrants » ont allumé des feux de détresse pour signaler leur présence à des navires marchands. Le navire, en raison de la présence de fioul, a pris feu et a coulé. « Ils sont dans l’eau depuis l’aube ce matin », a-t-elle expliqué.

Dans la matinée, le maire de l’île Giusi Nicolini a précisé, sur la chaîne en continu Sky TG24, que plusieurs« enfants en bas âge » et des femmes figuraient parmi les victimes.

L’alerte a été donnée par des bateaux de pêche qui se trouvaient dans la zone. Deux vedettes, l’une des garde-côtes et l’autre de la police douanière sont sur place pour venir en aide aux immigrés. Des hélicoptères et d’autres moyens aériens sont également mobilisés.

Selon Antonio Candela responsable de l’assistance sanitaire à Lampedusa, les migrants seraient pour la plupart originaires de Somalie. Ils ont d’abord été secourus par des bateaux de tourisme « alertés par les cris » des migrants.

Les opérations de sauvetage sont toujours en cours. Selon les sauveteurs, des dizaines voire des centaines d’immigrés se trouvent encore dans l’eau, devant l’île de Lampedusa qui est plus proche des côtes nord africaines que du reste de la Sicile.

« Il faut que les caméras de télévision viennent »

La maire de l’île, Giusi Nicolini, s’est montrée très affectée par ce nouveau naufrage : « Il faut que les caméras de télévision viennent ici, montrent les cadavres, sinon c’est comme si ces tragédies n’existaient pas », a déclaré la maire.

« C’est une horreur, une horreur ; ils n’arrêtent pas d’apporter des corps », a-t-elle ajouté en pleurs.

Lundi, 13 immigrés — pour la plupart Erythréens — s’étaient noyés en tentant de rejoindre la côte près de Raguse (sud-est de l’île principale de Sicile) après avoir sauté ou avoir été jetés par des passeurs d’une embarcation transportant environ 200 migrants et réfugiés.

Depuis le début de l’année, plus de 22.000 migrants ont été débarqués sur les côtes du sud du pays (Sicile et Calabre surtout), soit près de trois fois plus que sur l’ensemble de 2012.

Une « honte » selon le pape

Le pape François a qualifié de « honte », au Vatican, le naufrage dans lequel sont morts au moins 82 immigrés venus d’Afrique, et a appelé les croyants à prier pour eux et « tous les réfugiés » du monde.

À la fin d’un discours dans lequel il évoquait l’encyclique « Pacem in Terris » (1963) du pape Jean XXIII et les défis de la paix d’aujourd’hui, le pape a ajouté à son discours : « je ne peux pas ne pas évoquer les nombreuses victimes de cet énième naufrage. La parole qui me vient en tête est la honte. C’est une honte », a-t-il lancé, interrompu par les applaudissements des membres du Conseil pontifical Justice et paix réunis avec leur cardinal ghanéen Peter Turkson.

«  Prions Dieu pour qui a perdu la vie, des hommes, des femmes, des enfants ! Prions Dieu pour leurs familles et tous les réfugiés (…) Seule une collaboration déterminée peut permettre d’éviter de telles tragédies », a-t-il ajouté.

Quelques heures après le drame, le pape a aussi tweeté en neuf langues : « Prions Dieu pour les victimes du tragique naufrage au large de Lampedusa ».

Lampedusa, la «Porte de l’Europe»

Depuis des années, la minuscule île italienne de Lampedusa constitue la porte d’entrée des migrants africains vers l’Europe. La proximité de la Tunisie et de la Libye qui bordent le canal de Sicile fait de l’île de Lampedusa un point d’entrée privilégié pour les immigrés irréguliers qui veulent gagner l’Europe. Ceux-ci tentent la traversée au péril de leur vie dans des embarcations de fortune.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s